Blog Yoga

Vers 3.2a
Vous êtes ici : Accueil YogaNet.fr > Blog Yoga > Ashtanga Yoga
 
Ashtanga Yoga 10/01/2008


L'Ashtanga est devenu populaire depuis quelques années et l'on pourrait croire à un nouveau yoga occidentalisé. L'Ashtanga est également considéré comme le plus physique des yogas, il est souvent assimilé à une pratique uniquement posturale et acculturée. Pourtant, ce style de yoga est directement issu d'une lignée de yogis et repose sur les Yoga Sutra de Patanjali.

 

Un manuscrit transmis à Pattabhi Jois :

 

L'Ashtanga yoga  provient d'une tradition ancienne codifiée par Ramana Rishi dans le Yoga Korunta, un manuscrit antique mutilé. Au début de ce siècle, cette source a été transmise à K. Krishnamacharya qui l'a ensuite confiée à Pattabhi Jois, ainsi devenu le maître de l'Ashtanga. Le livre de référence est aujourd'hui le Yoga Mala de Pattabhi Jois.

 

Une base commune,  les Yoga Sutra de Patanjali :

 

Même si l'Ashtanga a ses propres caractéristiques, il provient d'une spiritualité commune à tous les yogas, celle  décrite par les Yoga Sutra de Patanjali (sage qui a codifié les règles du yoga).  Le terme Ashtanga désigne d'une part la pratique du yoga décrite par Pattabhi Jois, et d'autre part renvoie à l'Ashtanga Yoga de Patanjali, littéralement, le yoga des huit branches.

 

Il se décompose de la façon suivante :

- Yama : code moral (non-violence, dire la vérité, ne pas voler, modération des sens, non convoitise)
- Niyama : observances personnelles (pureté, contentement, détermination, étude, dévotion)
- Asanas : pratique des postures
- Pranayama : maîtrise du souffle (le prâna)
- Pratyahara : contrôle et retrait des sens
- Dharana : concentration
- Dhyana : méditation
- Samadhi : réalisation, éveil

 

Le Vinyasa, le mouvement relié au souffle :


L'Ashtanga est particulièrement dynamique, les asanas, les postures, s'enchaînent en suivant le rythme de la respiration. Le souffle devient le fil conducteur de la pratique et chaque mouvement se calque sur les inspirs et les expirs. Le mot Vinyasa signifie "synchronisation de la respiration et du mouvement". Il s'agit véritablement de la clé de voûte de la pratique de l'Ashtanga Vinyasa Yoga. Peu à peu, le corps se réchauffe et la chaleur, la transpiration, purifient et éliminent les toxines. Tout au long de la pratique, la respiration est en Ujjayi  (Le victorieux en sanskrit). Cette respiration se pratique exclusivement par les narines et se trouve accompagnée d'une contraction de la gorge, créant un doux sifflement caractéristique. Dans l'Ashtanga Yoga, les postures sont organisées dans un ordre fixe, en revanche, dans le Vinyasa Yoga  l'ordre des postures peut varier d'une séance à l'autre.

 

Les Bandhas et  les zones énergétiques :

 

Le terme bandha signifie " ligature, blocage ". Dans la pratique du yoga, les bandhas désignent les zones où l'énergie se concentre dans le corps.  Les postures et la respiration Ujjayi reposent sur la maîtrise de 3 bandhas qui permettent de réaliser les asanas en réduisant les efforts physiques avec légèreté et grâce.


 - Mula Bandha : ce bandha s'active en aspirant les organes et les muscles situés au-dessus du périnée. Cette base assure la stabilité des postures et ancre la force.
- Uddyana Bandha : ce bandha s'active en avalant le ventre, à partir de mula bandha, jusqu'à jalandhara bandha. Le diaphragme et les muscles de l'abdomen remontent. Ce bandha fait remonter l'énergie dans le corps.
- Jalandhara Bandha : ce bandha s'active en contractant la glotte, c'est-à-dire en inclinant le menton vers le sternum. Il permet de contrôler le souffle, d'étendre et d'égaliser les inspirs et les expirs. On le reconnaît au petit sifflement qu'il occasionne.

 

Le drishti, la position du regard :

 

Pour chaque posture, le regard est posé sur un point : le drishti recentre l'esprit et donne une direction à la posture.

Neuf drishtis s'appliquent aux postures :

- Nasagra : le nez
- Brhumaddya : troisième œil (entre les sourcils)
- Nabi Chakra : nombril
- Hastagra : la main
- Padhayogra : les doigts de pied
- Parsva Drishti : à droite / à gauche
- Angusta Maddya : les pouces
- Urdhva Drishti : le ciel


Les séries de postures :

Les séquences de postures, propres à l'Ashtanga Yoga, s'organisent en séries. Chaque série débute par des salutations au soleil qui recentrent l'esprit et échauffent les muscles, les articulations. Les séries de postures font travailler le corps dans son ensemble :


- les primaires : les postures debout renforcent les jambes et les flexions vers l'avant assouplissent le corps, étirent et assouplissent les jambes. Cette série installe l'ancrage du corps, de l'esprit et donne de la force.
- les intermédiaires : les postures cambrées assouplissent le dos et les postures d'équilibre requièrent une grande stabilité. Cette série est plus liée à l'émotionnel.
- les séries avancées : ces séries nécessitent à la fois une souplesse entière du corps et une force pour maintenir les postures. Une pratique assidue ainsi qu'une hygiène de vie sont nécessaires.

 

A la fin de la pratique, les finishing postures, principalement des inversions, font redescendre l'énergie. Les séances s'achèvent par du pranayama, la respiration et par Savasana, une phase de relaxation et de récupération.

 

Mysore style, la  caractéristique de l'Ashtanga Yoga :

 

Une fois les séries mémorisées, chacun pratique à son propre rythme. Les séances de Mysore Style ne sont donc pas à proprement parler des cours guidés, mais il s'agit d'une pratique personnelle où le professeur ajuste le pratiquant dans ses postures par le toucher. Chacun évolue indépendamment des autres. Le Mysore Style, implique une rigueur personnelle et cette pratique basée sur le flot de la respiration est une méditation en action.

Les mantras, au début et à la fin de la pratique :

Avant et après la pratique des postures, un mantra est récité, pour saluer Patanjali. Cette prière exprime le souhait de se libérer des illusions pour atteindre la connaissance suprême.

 

Ecouter les prières.

Mantra d'ouverture :
http://www.ayri.org/opening-prayer.html
Mantra de clôture :
http://www.ayri.org/closing-prayer.html


Où et comment pratiquer l'Ashtanga ?

En Inde, l'Ashtanga se pratique à Mysore, dans le Shala de Patthabhi Jois et de Sharath Rangaswamy.
http://www.ayri.org/
http://www.rsharath.com/

 

D'autres yogis transmettent également cette tradition en Inde :

L'Ashtanga se développe de plus en plus et il est important de trouver un cours à son niveau. Les postures exigent de la patience et une pratique assidue. Ne pas brûler d'étapes, accepter les difficultés et améliorer les points forts font partie de la pratique.

 

Les cours d'Ashtanga sur Yoganet.fr

 

Donc ... sur le tapis ... quelques gouttes de sueur ... pour être bien dans son corps ... et calmer son esprit ...



Renan  De Germain
Commentaires : 2|
Le 21 Août 2017

<<Janvier 2008>>

DLMMJVS
1
2
3
4
6
7
8
9
11
12
13
14
15
16
17
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Commentaires :
02/08/17 par Agathe
01/08/17 par Helene
16/06/17 par Laura
23/05/17 par Isabelle
29/04/17 par Web
21/04/17 par Kevin
06/03/17 par Isabelle
06/03/17 par lio
04/02/17 par Georges
Non inscrit ?
Commentez sur le Blog

Un sujet ?
Devenez co-auteur du Blog
Catégorie :
Médecines douces alternatives