Vous êtes ici : Accueil YogaNet.fr > Blog Yoga > Yoga et foi chrétienne
 
Yoga et foi chrétienne 19/12/2007

Le yoga est-il compatible avec la foi chrétienne ? La question peut paraître saugrenue et je ne me la serais jamais posée si je n'étais tombé sur un article pathétique dont l'auteur confesse avoir pratiqué le yoga, mais s'être repenti de cette pratique diabolique et marcher à nouveau sur les pas du Christ !

Il est légitime de se demander pourquoi le yoga a cette odeur de soufre et pas l'acupuncture qui est cependant largement inspirée par la pensée taoïste et donc orientale. Je n'ai jamais entendu quelqu'un déclarer : «je ne me fais pas soigner par l'acupuncture, parce que ce n'est pas chrétien ». L'idée que se font les occidentaux du yoga découle de quelques démonstrations spectaculaires d'un yoga dégénéré, dont ils ont pu être témoins. Beaucoup pensent que derrière le yoga se cache une religion, ou tout au moins une philosophie plus ou moins hérétique. Des exercices comme la « salutation au soleil » les confortent dans l'idée d'un culte païen.

Je crois qu'il est utile d'abord de remonter aux origines du yoga. Le mot yoga en sanskrit peut se traduire par union. Union de quoi ? Union du corps et de l'esprit, diront certains. Union de l'homme et de Dieu, diront d'autres. Le yoga serait donc une religion ? Les Yoga Sutras de Patanjali ( IVe siècle av. J.C. ) sont considérés comme l'un des textes fondateurs du yoga et on n'y trouve pas la moindre référence à une quelconque pratique religieuse. De fait, il n'y a pas un yoga, mais des yogas, tout comme il n'y a pas une église du Christ, mais des églises qui se réclament du Christ. Il est tout aussi aberrant de comparer les différents courants du yoga que de comparer par exemple l'église catholique et l'église orthodoxe qui depuis le XIe siècle n'ont malheureusement plus grand chose en commun.

Certains détracteurs du yoga prétendent que son but est de faire monter la kundalini, énergie vitale symbolisée par un serpent qu'ils n'hésiteront pas à comparer au serpent tentateur de la Genèse. Je répondrai que la montée d'énergie en question n'est qu'un phénomène secondaire et que ceux qui pensent ainsi accéder à une sorte d'autodéification, vouent en réalité un culte à leur ego démesuré. Un des objectifs du yoga est la maîtrise des énergies qui, laissées à leur libre cours, produisent des manifestations animales, principalement d'ordre sexuel. L'église catholique s'est proposée de faire du croyant un être purement spirituel, au prix du refoulement de ses "bas instincts", mais l'expérience nous démontre que quand on comprime d'un côté, ça déborde de l'autre et que le volcan est toujours prêt à se réveiller. Les histoires de prêtres pédophiles ou homosexuels nous prouvent toute la difficulté à s'affranchir des désirs de la chair. Je pense que dans ce domaine, le yoga apporte une réponse intéressante, car celui qui a la maîtrise de son corps, a la maîtrise de sa sexualité et de ses désirs.

Pour les catholiques, la dimension ascétique a pratiquement disparu. Pour les orthodoxes, dont je fais partie, le jeûne et l'abstinence pendant les périodes de carême sont encore pratiqués avec assiduité. Par contre, l'ascèse du corps leur est étrangère et il n'y a que dans quelques monastères orthodoxes que sa pratique perdure. Ce qui peut paraître surprenant, c'est que la littérature orthodoxe regorge pourtant de références à la pratique de la prière du coeur, comme dans Récits d'un pèlerin russe. « Demeure assis dans le silence et dans la solitude, incline la tête, ferme les yeux, respire plus doucement, regarde par l'imagination à l'intérieur de ton coeur, rassemble ton intelligence, c'est à dire ta pensée, de ta tête dans ton coeur. Dis sur la respiration: "Seigneur Jésus Christ, ayez pitié de moi", à voix basse, ou simplement en esprit. Efforce-toi de chasser toute pensée, soit patient et répète souvent cet exercice. »

Quel rapport avec le yoga ? Le yoga se distingue de toutes les autres disciplines corporelles par le fait que les sens se tournent vers l'intérieur. Contrairement aux sports où la conscience se tourne vers le monde extérieur, d'où la notion de compétition, de performance en temps et en distance, le yoga se tourne vers le monde intérieur. De ce point de vue, la prière du coeur est un yoga dans tout le sens du terme. En tournant sa conscience vers l'intérieur, l'ascète permet à la prière de descendre et de faire de son corps le Temple de Dieu. « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous? » ( Corinthiens 3.16 ).

Je terminerai par une citation de A. Van Lysebeth, un de nos plus célèbres yogis en Europe : « Le Hatha-Yoga peut être pratiqué avec succès par chacun, athée ou croyant, car il n'est pas une religion et sa pratique n'exige ni ne présuppose l'adhésion à aucune philosophie particulière, à aucune église ou croyance quelconque. On peut le considérer comme une discipline psychosomatique unique en son genre, d'une efficacité inégalée. ». J'ajouterai que le yoga est un outil au service de l'homme et sa pratique sera teintée par notre foi. L'athée n'en explorera sans doute que l'aspect psychosomatique, mais en retirera au moins la santé. Le chrétien préparera son corps à la prière et à être le réceptacle de la grâce de Dieu. Tourner ses sens vers l'intérieur, c'est également descendre dans l'enfer de ses passions et  permettre à la grâce de Dieu d'éclairer les parties les plus sombres de notre être. C'est Saint Antoine tourmenté par les démons. C'est Saint Georges terrassant le dragon. Ce genre d'exercice est périlleux et n'est accessible qu'à ceux qui ont abandonné leur vie entre les mains du Seigneur.

 

Bibliographie :
Récits d'un pèlerin russe (anonyme)
Entretiens avec un ermite de la Sainte Montagne sur la prière du coeur (Hiérothée Vlachos)

 



Wilfrid  Delnord
Commentaires : 0|
Le 13 Décembre 2017

<<Décembre 2007>>

DLMMJVS
1
2
3
4
5
6
7
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Commentaires :
04/12/17 par Tratmann
09/11/17 par Michel
23/10/17 par Samuel
18/10/17 par Jacques
18/10/17 par Jacques
18/10/17 par Jacques
18/10/17 par Jacques
18/10/17 par Jacques
10/09/17 par bruno
Non inscrit ?


Un sujet ?
Catégorie :
Médecines douces alternatives