Vous êtes ici : Accueil YogaNet.fr > Blog Yoga > Le Seigneur intérieur
 
Le Seigneur intérieur 21/05/2018

A quoi bon ces nouveaux versets, puisque personne ou presque, ne les lira. A quoi bon cette ultime vérité, puisque tout le monde ou presque, est persuadé d’avoir raison. A quoi bon cette petite goutte d’ambroisie, puisque l’humanité entière ou presque, n’a pas soif de spiritualité. Pour toi seul, l’assoiffé, le coeur pur, l’esprit libre ; pour toi qui a reçu la grâce de ton Seigneur, j’ai écrit ces nouveaux versets.


I - L’ignorance des ignorants


1 - Vous n'avez pas la vraie science, vous n'avez pas le vrai savoir, vous mélangez tout !
2 - Vous confondez l'individuel avec l'universel, vous confondez l'universel avec l'individuel ; vous connaissez la forme, mais vous ignorez le fond.
3 - C'est votre désir de possession qui vous fait ignorer le fond.
4 - Plus votre désir de possession est grand, plus le fond vous échappe, et vous devient inaccessible.
5 - La nature réelle du fond est : conscience et béatitude, silence et paix, unité et perfection.
6 - Ne pas le savoir, c'est l'ignorance spirituelle, le réaliser, c'est la véritable connaissance spirituelle.


II - La connaissance spirituelle


1 - Il existe une connaissance qui dépasse toutes les autres connaissances ; c’est la connaissance spirituelle.
2 - Sa valeur est inestimable, mais on ne peut ni l’acheter, ni la vendre.
3 - C’est le plus grand de tous les trésors, mais elle n’est accessible qu’à ceux qui ont la foi.
4 - Sans la foi en la connaissance spirituelle, comment pourrions-nous la réaliser ?
5 - Comment pourrions-nous devenir des sages ? Comment pourrions-nous devenir des saints ?
6 - Sans la foi le doute s’installe, et se transforme rapidement en pensées obsessionnelles qui éloignent davantage de la voie.
7 - La foi nous est donnée à seule fin, que nous réalisions la connaissance spirituelle qui réside dans le coeur de tous.


III - La vérité transcendante


1 - C’est au-delà de nos enfermements et de nos multiples conditionnements,que se trouve la vérité.
2 - Réaliser cette vérité transcendante, est le but même de notre existence.
3 - C’est la tâche de toute une vie, et cela demande une vraie consécration.
4 - Nous devons tout d’abord faire de la recherche spirituelle notre priorité.
5 - Puis nous devons nous tourner vers notre Seigneur, avec foi et dévotion.
6 - En finalité, nous devrons complètement renoncer à nous-mêmes et à nos fausses identifications.
7 - C’est à ce prix-là seulement, que nous pourrons nous libérer de l’illusion de la dualité, et réaliser notre Divinité.


IV - Les deux natures de l’être humain


1 - Il existe deux natures dans l’être humain : la nature extérieure et la nature intérieure, ou la nature sensible et la nature divine.
2 - La nature extérieure est celle de la forme, de l’existence que nous vivons sur terre, au travers de nos sens et de notre mental : notre corps, nos énergies, nos humeurs, nos émotions, nos pensées, nos rêves.
3 - C'est le monde de la dualité, de la naissance et de la mort.
4 - C’est le monde de nos joies et de nos peines,
c’est le monde de nos errances et de nos illusions.
5 - La nature intérieure est celle du fond, de l’essence divine qui est :
conscience et béatitude, silence et paix, unité et perfection.
6 - Le corps, la forme, de par sa transformation permanente, ne peut être parfait, ni devenir parfait,
mais participe néanmoins à cette perfection, comme un reflet, une expression.
7 - La perfection guide la forme dans son ascension, mais dans son ignorance spirituelle, l’homme la recherche à l’extérieur de Lui-même, alors qu’elle réside à l’intérieur.
8 - Dans sa quête du bonheur,l’homme s’accroche à ce qu’il peut.
9 - Plus il s’illusionne, plus il s’éloigne de son centre, et plus il Lui est difficile de reconnaitre son propre Soi, son Seigneur.
10 - Ceux qui L'approchent, se font humbles aux pieds de leur Seigneur, et ceux qui Le réalisent, Le réalisent comme amour.


V - L’union divine


1 - Telle est l’union divine qui se présente à l’homme, comme le passage glorieux, entre un plan de conscience limité et conditionné, à un autre plan de conscience, illimité et non conditionné.
2 - Cet affranchissement de nos conditionnements est la véritable libération spirituelle qui nous conduit de la vie la plus basse, à la vie la plus haute, à la vie divine.
3 - Elle est réalisable sur cette terre, par les grands maîtres spirituels, et à l’heure de la mort, par le commun des croyants.
4 - A Dieu seul nous appartenons, et à Lui nous retournerons.
5 - Gloire à Toi Seigneur !


VI - N’oublie pas ton Seigneur


1 - Ceux qui oublient leur Seigneur, sont parmi les hommes, les égarés.
2 - Ils suivent le chemin de leurs passions, et se rappellent rarement de Dieu.
3 - Quand ils souffrent ou qu’ils vont mourir, ils peuvent se rappeler de Dieu, et revenir à Lui.
4 - Ceux qui nient leur Seigneur, par leurs paroles et par leurs actes.
5 - Ceux qui délibérément font le mal, ceux-là sont les réprouvés.
6 - Ils se gonflent d’orgueil, ils volent, et ils tuent les autres sans aucune pitié, et sont devant Dieu comme Satan.
7 - Ceux qui glorifient leur Seigneur, par leurs paroles et par leurs actes.
8 - Ceux qui vivent selon son commandement qui est amour et partage ; ceux-là sont les appelés.
9 - Ils participent déjà à sa félicité, et font le bien sur terre.
10 - Aussi, n’oublie pas ton Seigneur, Lui seul peut te sauver !
11 - Ne doute pas de sa présence, à chaque instant, Il est !
12 - Il est ta propre essence, l’Esprit immaculé.


VII - Le libre arbitre


1 - Bien sûr, vous pouvez toujours nier Dieu, et vous moquer de la religion, mais vous devez savoir, qu’arrivé au terme de votre existence, il n’existe que deux voies : celle qui mène à Dieu, et celle qui conduit au néant.
2 - C’est à vous de faire le choix, c’est là votre libre arbitre.
3 - Ceux qui assassinent leur âme, ceux qui nient l'amour, et ceux qui entraînent les autres sur la voie du néant, ce sont eux les vrais perdants, même si leurs vies durant, ils n'ont cessé d'accumuler des richesses.
4 - Ils se sont illusionnés les uns les autres !
5 - La vraie richesse c’est l’amour, et la vie spirituelle conduit à la vie éternelle.
6 - C’est ainsi que nous devenons ce que nous pensons ; lumineux, si nous nous tournons vers la lumière, ténébreux, si nous nous tournons vers les ténèbres.


VIII - L’excellence n’appartient qu’à Dieu


1 - O vous les hommes de peu de foi, vous qui recherchez les honneurs et la gloire.
2 - Vous êtes prompts à déclarer votre propre excellence, vous vous donnez des titres,
vous vous attribuez des médailles, mais vous n'êtes pas prompts à reconnaître l'excellence de votre Seigneur.
3 - Votre orgueil vous a détourné du chemin qui mène jusqu’à Lui.
4 - Vous n'êtes qu'au service de vos ambitions, et de ceux qui vous dirigent.
5 - Vous avez fait de l'ego l'égal d'un dieu, alors que l'ego n'est que l'ombre de votre Seigneur.
6 - Votre autosuffisance et votre prétention à vous croire meilleurs n'est que coquille vide.
7 - Le Seigneur réside à l'intérieur, et vous ne le savez pas.
8 - Votre Seigneur a dit : « Appelez-moi, Je vous répondrai. »
9 - La rencontre ne peut se faire qu'en nous-mêmes.
10 - L'unité réside au-dedans !
11 - C'est le coeur spirituel de l'homme, son Soi, son Seigneur, le tout en tout.
12 - Dieu ne fait pas de différence entre ses enfants, tous Lui sont chers, mais ceux qui se détournent de Lui, sombrent dans la mort.
13 - Vous n'existez pas en dehors de Dieu !
14 - Reconnaissez l'excellence de votre Seigneur, et soyez humbles et bons.
15 - Le Tout Miséricordieux dispense ses grâces à l'infini.
16 - Lui qui parle toutes les langues, les plus beaux noms Lui appartiennent.
17 - Chante sans cesse le nom du Seigneur et sa gloire, afin que le miroir de ton coeur soit nettoyé.
18 - Ne doute pas, à Lui tu viendras, c’est la promesse qu’Il ta fait, car tu Lui es cher.


IX - L’identité suprême


1 - Parmi ses nombreux noms, Lui, désigne l’essence même de son Etre, son identité suprême.
2 - D’âge en âge Il se révèle, à ceux qui Le cherchent vraiment.
3 - Lui seul transcende tout, Lui seul illumine tout, Lui seul fait miséricorde.
4 - Par la foi que nous avons en Lui, notre Seigneur et notre Dieu, nous sommes appelés à sa félicité.
5 - Nul effort n’est requis pour devenir Lui, il faut simplement L’accepter.
6 - La séparation avec Dieu, c’est le péché originel, et le mensonge face à la vérité, est comme l’ombre face au soleil.
7 - Gloire à Toi Seigneur !


X - L’état d’unité


1 - L’unité réside à l’intérieur, dans le silence qui est : conscience et béatitude, perfection et paix.
2 - Quand un homme vit en état d’unité, il ne peut faire le mal, il ne vit plus dans le mensonge.
3 - Tant qu’on n’a pas trouvé Dieu, on vit dans les ténèbres, on s’illusionne, et on tâtonne.
4 - Nous ne sommes pas sur cette terre pour faire la compétition, ou pour faire la guerre, mais pour rayonner la joie et la lumière, et vivre en paix et en harmonie.
5 - Lui seul peut mettre tout le monde d’accord !
6 - Lui qui est chacun, Lui qui est tous !
7 - Lui en nous, et nous en Lui !
8 - Quand son heure viendra, tous verront par Lui !


XI - La félicité éternelle


1 - Je suis Lui de toute éternité, J’assume toutes les formes et toutes les identités.
2 - Oublie-Moi, nie-Moi, et ne pense qu’à toi seul, et tu souffriras tôt ou tard, de ta séparation avec ton Seigneur.
3 - Reconnais-moi, adore-Moi, sers Moi, et tu hériteras de mon royaume qui est : conscience et béatitude, silence et paix, unité et perfection.
4 - Quand un homme a parfaitement réalisé, que tout est Lui Dieu Un, que le fini repose dans l’infini, et qu’il est amour ; toutes ses chaines se brisent.
5 - Voir l’unité dans la multiplicité et la multiplicité dans l’unité, c’est se libérer de l’illusion de la dualité.
6 - C’est obtenir la vision divine, et s’immerger dans l’éternelle félicité.


XII - Le saint silence


1 - Si tu ne connais pas ton Seigneur, s’Il t’échappe ou t’indiffère, c’est qu’Il ne s’est pas encore révélé, et que tu as des divisions en toi.
2 - Tant qu’il y a bavardage mental, il y a dualité et séparation.
3 - Dès que le saint silence s’installe, le Soi se révèle de Lui-même, et illumine tout de l’intérieur.
4 - Recherche donc ce silence indicible qui existe tout au fond de toi, et que les mots et la pensée sont incapables d’exprimer.
5 - Si tu Le reconnais, si sa joie t’envahit, et transcende tes pensées, alors il n’y a plus de séparation, entre ton être et son Etre, et te voilà devenu Lui.



Turya  Tita
Commentaires : 0|

Il existe 5 Articles pour cette Catégorie :12345>>

Le 19 Juin 2018

<<Mai 2018

DLMMJVS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
20
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Commentaires :
04/12/17 par Tratmann
09/11/17 par Michel
23/10/17 par Samuel
18/10/17 par Jacques
18/10/17 par Jacques
18/10/17 par Jacques
18/10/17 par Jacques
18/10/17 par Jacques
10/09/17 par bruno
Non inscrit ?


Un sujet ?
Catégorie :
Médecines douces alternatives